Déchiquetage

Le déchiquetage consiste à réduire le bois en plaquettes calibrées, facilement manipulables.
Réduction du temps des chantiers de 3 à 4 fois par rapport à l’exploitation en bûches.
Valorisation de l’ensemble du bois issu de l’entretien des haies, y compris les branchage (+ 30% par rapport au bois bûches).

Organisation des chantiers

Le déchiquetage nécessite une bonne préparation de chantier: disposition des branches en andain pour le déchiquetage manuel ou en tas démêlé pour le grappin.

Pour obtenir un rendement de chantier correct et une bonne qualité de plaquettes, il faut proscrire le déchiquetage des rémanents issus des chantiers de bûches. Il faut des branches entières, c’est donc toute la valorisation du bois issu de l’entretien qu’il faut réorganiser.

Sécher et stocker

Avant toute utilisation, il faut laisser sécher les plaquettes 4 à 6 mois. Le bois passe ainsi de 50% d’humidité à 25%.

Les plaquettes sont séchées en tas, sans manipulation, sous abri aéré naturellement pour permettre à la vapeur d’eau de s’échapper et bétonné pour faciliter la reprise sans corps étrangers. Une bâche spéciale permettant les échanges gazeux existe également pour ceux qui manquent de place à l’abri.

Le bois monte en température (60 à 80°C) par fermentation pendant les 3 premières semaines avant de s’abaisser. A partir de 4 à 6 mois suivant la hauteur du tas, les plaquettes de bois sont utilisables. On peut stocker indéfiniment à l’abri de l’humidité.

 

Des activités innovantes au service des agriculteurs